W.Tchertkoff


 

 

Wladimir Tchertkoff, d’origine russe et de nationalité italienne, longtemps journaliste pour la Rai puis la Télévision de la Suisse italienne de Lugano, a réalisé plus de soixante-dix documentaires dont cinq consacrés aux territoires contaminés par Tchernobyl.


 Il est également secrétaire de l’association Les Enfants de Tchernobyl-Belarus qui  s’est constituée en 2001, pour apporter un soutien à la fois à Bandajevsky et à Nesterenko dans leur combat pour limiter les effets de Tchernobyl sur la santé des enfants.

 

Wladimir Tchertkoff

et

Galina Bandajevskaya

 

Dans l’affaire Bandajevsky, W. Tchertkoff a été le premier à réagir en 1999 et à constituer un noyau de soutien qui s’est élargi de plus en plus après la condamnation du scientifique en 2001. En lien permanent avec Galina Bandajevskaïa, il a été la source d’information essentielle sur le sort du prisonnier, en écrivant les Nouvelles de prison et de relégation diffusées auprès de tous ceux qui soutenaient Bandajevsky. Il fut le conseiller pour toutes les initiatives des associations de soutien, jusqu’en août 2005, où Bandajevsky sort de « relégation ».


Il continue à soutenir la lutte de Nesterenko et de l’Institut Belrad pour mener à bien la radioprotection des enfants, avec en particulier l’ingestion de  pectine de pomme.  C’est dans ce contexte qu’il est amené à critiquer la gestion de l’après Tchernobyl par l’ organismes européen CORE.
        

    Nouvelles de prison et de relégation (1999 - 2005)

    Bandajevsky est entré dans la peau d'un dissident  (08. 04. 2004)

   Nesterenko et l'Institut Belrad  (2003)

    La pectine de pommes, une menace pour le lobby nucléaire ?     (2002)

   Analyse et Critique du programme Core  (2003)

    LES FILMS:  (Wladimir Tchertkoff et Emanuela Andreoli)

 Biofilmographie

    Nous de Tchernobyl (1991)

 

    Le Piége Atomique  (1999)

 

    Interview de Yuri et Galina Bandajevsky  (2000) (Script)

 

    Mensonges nucléaires  (2002)     

 

    Controverses  Nucléaires  (Feldat-film 2003)

Ce documentaire nous montre le conflit d'intérêt lors de la Conférence de Kiev (4-8 juin 2001) organisée par l'OMS sur les "conséquences médicales de la catastrophe de Tchernobyl". S'y affrontent les chiffres et les analyses des représentants du lobby nucléaire (AIEA, UNSCEAR etc.) et ceux des chercheurs indépendants qui ne sont pas pris en compte dans les conclusions de cette conférence.  Script  

    Le Sacrifice  (Feldat-Film 2003)  

Le film "Le Sacrifice" sur les liquidateurs de Tchernobyl a reçu 4 prix dont, en novembre 2004, le Prix du meilleur documentaire du FESTIVAL DU FILM D’ENVIRONNEMENT de la Région Ile de France. Synopsis

 Le prix de 4,000 euros a été versé aux "Enfants de Tchernobyl Belarus"

On peut se procurer les films :Feldat Film 6945 SUISSE 004191 9451926

FAX : 004191 9453546  E-mail :eandreoli@vtx.ch

    LIVRE

« Le  crime de  Tchernobyl , le goulage nucléaire»  (Actes-Sud, avril 2006)

    4ème de couverture   

  20 Annexes complémentaires du livre