NOUVELLE VICTIME DE TCHERNOBYL

Anne Dastakian  -   Marianne N° 291 : le 18. 11. 2002


 

 

Sciences.

 

 Youri Bandajevski,

nouvelle victime

de Tchernobyl

 Brillant scientifique , médecin dévoué, le Biélorusse Youri Bandajevski aurait pu, à la chute du rideau de fer, émigrer en Occident. Traumatisé par la catas-

trophe de Tchernobyl, en 1986,  il a préféré se consacrer à l'étude, sur 1e terrain, de ses conséquences sanitaires. Il s'est installé à Gomel, région contaminée à la frontière ukrai­nienne, avec femme et enfants, et constaté les effets désas­treux des radiations sur la population. Pour avoir critiqué, à ce sujet, la politique sanitaire de son pays, il est aujour­d'hui en prison. Car, dans la Biélorussie de l'autocrate Alexandre Loukachenko, aucune critique n'est tolérée. Non seulement les recommandations de Bandajevski ont été ignorées, mais, au terme d'un procès truqué, il a été condamné, en juin 2001, à huit ans de prison, où la santé de cet homme de 45 ans se détériore. En Biélorussie, Tchernobyl frappe encore

§         Anne Dastakian